Chartisme : Les gaps

Un gap est une fenêtre ouverte entre une clôture et une ouverture de chandelier quelque soit l’unité de temps. Quand vous verrez ce genre de scénario, moins présent sur le Forex que sur les actions ou les indices, vous reconnaîtrez des gaps ou des pseudo-gap.

Le gap est une différence de prix entre une clôture et une ouverture de 2 chandeliers se suivant dont l’ouverture est externe au corps du premier chandelier.

 

Démonstration en images

 

Voici 3 gaps et 2 pseudo-gaps

Le premier gap est tout en bas, en 3 et en 4. Leurs ouvertures se sont faites en dehors du corps de la bougie précédente. Le point 1 et 2 démontre 2 pseudo-gaps vu que leurs ouvertures se sont réalisées dans le corps du chandelier précédent.

 

Image ci-dessus : 2 pseudo-gaps (les 2 bougies rouges) + 1 gap contré (3ème bougie – ouverture en gap à la baisse mais directement contré à la hausse = dont le nom de gap baissier contré à la hausse).

Un gap progresse de 2 manières. Soit la fenêtre reste ouverte, soit les prix la referme. Et dans ce dernier cas, on dit que le gap s’est fermé.

 

Voici un gap qui s’est comblé. Néanmoins l’ouverture du gap a servi de résistance et de rebondissement des prix. Il est intéressant de regarder comment sont apparut les chandeliers sur une unité de temps inférieur.

 

Ces 2 gaps ont été comblés. L’ouverture du premier (voir ligne pointillé du bas) a servi de rebondissement des prix. Le deuxième lui a été comblé puis la progression a continué à la hausse.

Remarquez le gap sur la ligne pointillé en bas juste au-dessus de la flèche. Une bougie rouge et ensuite une verte qui s’est ouverte en gap. L’ouverture est en-dessous de la fermeture de la rouge. La clôture de la verte s’est réalisée dans le corps de la bougie rouge précédente.

On l’appel : gap baissier contré

Le gap s’est crée à la baisse mais a clôturé à la hausse dans le corps de la bougie qui le précède. Les vendeurs ont contré l’attaque baissière. Un gap haussier contré est un gap à la hausse qui va clôturer baissier dans le corps de la bougie précédente.

 

Ce gap ou cette fenêtre ouverte n’a pas été comblé. La tendance est belle et bien repartie à la hausse. Nous pouvons classer ce gap comme un gap de rupture. Généralement il est accompagné de forts volumes.

Le gap juste avant, qui est sur le même niveau de prix, est un gap de fin de mouvement. C’est la dernière euphorie des investisseurs vendeurs avant la reprise de la main des acheteurs et donc le retournement de tendance. Il est aussi accompagné généralement de forts volumes.

Remarquez ici que le gap de rupture est bel et bien visible juste après le gap de fin de mouvement. L’anticipation des prix est donc plus facile.

 

3 sortes de gaps de tendance

Le gap de rupture

Accompagné de forts volumes, il annonce un retournement de tendance. Il n’est jamais comblé, en tout cas pas dans l’immédiat. Il apparaît quelques fois après un gap de fin de tendance.

 

Le gap de continuation

Accompagné de faibles volumes, il annonce le milieu de la tendance. On calculera alors la distance entre le début de la tendance initiale et le milieu du gap de continuation. Ensuite il suffit de reporter cette distance et d’anticiper un retournement de tendance ou un gap de fin de mouvement.

 

Le gap de fin de tendance ou fin de mouvement

Accompagnés de forts volumes, il annonce la fin de la tendance. On peut le voir apparaître avec un gap de continuation, ce qui est plus facile pour l’anticiper, ou du moins le reconnaître et d’être juste dans son analyse. Ne pas confondre les gaps et les pseudo-gaps. Les pseudo-gaps ne sont pas pris en compte pour une rupture, une continuation ou une fin de tendance.

Views: (284)