Les actions

Définition d’une action

Une action est un titre de propriété délivré par une société de capitaux (par exemple une société anonyme ou une société en commandite par actions). Elle confère à son détenteur la propriété d’une partie du capital, avec les droits qui y sont associés : intervenir dans la gestion de l’entreprise et en retirer un revenu appelé dividende.

Le détenteur d’actions est qualifié d’actionnaire et l’ensemble des actionnaires constitue l’actionnariat. (wikipédia)

 

Trader les actions

 

À l’achat et à la vente :

Le SRD (Service de Règlement Différé) vous offre également d’autres possibilités. Si votre courtier propose ce service et que l’action que vous souhaiter négocier fait partie de celles éligibles au SRD (les 1000 plus grandes capitalisations), vous pouvez ajouter la mention SRD à votre ordre de bourse. L’action se vend et se rachète à un prix plus bas que celui acheté. La différence fait la plus-value. Si le cours remonte, l’investissement est perdant.

 

Définition

Une action, c’est un titre de propriété qui représente une fraction du capital social d’une entreprise. Elle ne peut être émise que par des sociétés de capitaux (SA ou commandite par actions). Une action est négociable et fongible. Sa cession ou sa donation permet la transmission des droits qui y sont attachés.

 

Sous quelle forme dois-je détenir mes actions ?

Tous les titres financiers (actions, obligations, etc.) doivent être inscrits sur un compte-titres :un compte-titres ordinaire ou un plan d’épargne en actions (PEA).Vous avez le choix, en tant qu’actionnaire d’une société cotée, de détenir vos actions soit sous la forme « au porteur » soit sous la forme « nominative ».

 

Les actions « au porteur »

Dans le cas d’actions dites « au porteur », le compte-titres est tenu par votre intermédiaire financier.

Généralement, la détention d’actions dites « au porteur » est privilégiée lorsque vous êtes dans une optique d’acquisition à court ou moyen terme. Avec ce type de détention, la société dont vous détenez les titres n’ayant pas connaissance de vos coordonnées, ne pourra pas vous envoyer une information complète et précise sur elle-même (informations relatives à l’assemblée générale, lettre d’actionnaire, lettre semestrielle, etc.).

 

Les actions « au nominatif »

Dans le cas des actions «au nominatif», le nom du propriétaire figure dans les livres de la société elle-même.

La détention d’actions « au nominatif » est généralement privilégiée lorsque vous souhaitez investir sur le long terme. Avec ce type de détention, vous recevez directement de la société l’information qu’elle produit pour ses actionnaires (avis de convocation aux assemblées générales, documents d’information, etc).

Certaines sociétés cotées en bourse doublent les droits de vote des titres détenus sous la forme nominative depuis plus de 2 ans.

 

Deux formes de détention « au nominatif » sont possibles :

Le « nominatif pur »

Les actions sont inscrites uniquement dans les comptes de la société et sont détenues par son établissement financier.Lorsque vous êtes actionnaire de plusieurs sociétés cotées en bourse, vous devez ouvrir un compte-titres auprès de chacune de ces sociétés. Les dividendes sont directement versés par la société.

 

Le « nominatif administré »

Les actions sont inscrites sur le compte-titres tenu par la société, et sur un compte «reflet» tenu chez un teneur de compte conservateur désigné par l’actionnaire. Tous les ordres passeront obligatoirement par cet intermédiaire financier et c’est lui qui verse les dividendes.Cette solution vous permet de conserver vos titres au sein d’un même compte tout en bénéficiant des avantages d’une relation personnalisée avec les sociétés cotées en bourse.

 

Comment transformer ses titres « au nominatif » ?

Pour transformer vos actions au «porteur» en actions au « nominatif administré », vous devez adresser une demande d’inscription à votre intermédiaire financier, qui la transmettra à la société. Si vous souhaitez passer au nominatif pur, vos titres seront transférés vers la société. Ce transfert implique des frais.

 

Quels sont les frais ?

L’investissement en bourse donne lieu à des frais : les frais de courtage (frais d’exécution des ordres de bourse) et les droits de garde (prélevés pour la conservation de vos titres).
Il peut exister d’autres frais (frais de change, frais de gestion sous mandat, etc.). Il convient de lire la convention signée avec votre intermédiaire.

Quelques exemples d’actions françaises :

  • AIR FRANCE KLM
  • AIR LIQUIDE
  • ACCOR
  • CAP GEMINI
  • CARREFOUR
  • DANONE
  • MICHELIN
  • NAXITIS
  • SAINT GOBAIN
  • Cap Gemini (2015 à 2016)
  • CAP GEMINI